Témoignages et histoires

Témoignages

Jean Claude

JEAN CLAUDE G.T. - 68 ANS

Suite à un mélanome j'ai été amputé du pavillon de l'oreille gauche début janvier 1989.

Occupant des postes à responsabilité de personnel j'ai souhaité avoir une épithèse rapidement... ce qui a été fait à Paris en juin 1989.

Cette épithèse en silicone était fixée sur mes lunettes avec des branches adaptées. Bien entendu quand j'enlevais mes lunettes, ne serait-ce que pour m'essuyer le visage, l'épithèse restait sur les lunettes !

Jeanine

JEANINE P. - 79 ANS

J'habite Menton depuis ma naissance, en 1936.

Tout a commencé en 1989, une petite tache blanche sur l'aile gauche du nez, présentant un petit trou à la base de cette lésion.

j'hésite pour la biopsie mais je finis par l'accepter ....cancer...

Stéphane

STEPHANE H. - 38 ANS

Porter une épithèse n'a jamais été une évidence pour moi. Je précise que son installation a été faite pour combler une malformation de naissance, mon ressenti n'est donc pas celui d'une personne qui aurait eu une mutilation suite à un cancer ou un accident, je n'ai pas eu à faire le deuil d'une partie de moi-même.